fbpx

Chaque déchet compte

Location de décorations

Chaque déchet compte

Quand on leur parle « écologie », la plupart des gens pensent immédiatement à « déchets » !
Alors bien sûr, il n’y a pas que les déchets dans la vie d’un écolo, et bien sûr, on ne parlera pas que de ça ici, mais ils représentent tout de même une part importante de notre impact et de celui de nos événements.

Je ne savais pas comment commencer à en parler, alors voici un petit article d’introduction au thème des déchets dans l’événementiel.

Quoi ? Les événements produisent des déchets ?

Bah oui, et pas qu’un peu ! Comme l’indique le site de Zéro Waste France : « L’organisation d’une convention peut entraîner la production de 14 kg de déchets par participant et celle d’un séminaire international jusqu’à 34 kg par invité ! Selon l’Ademe, une manifestation moyenne de 5 000 personnes générerait 2,5 tonnes de déchets »

Alors oui, tu vas me dire que tu n’organises pas des conventions tous les week-end et que tu n’as pas 5 000 amis à inviter pour fêter tes 30 ans. Je te rassure, moi non plus. Mais les « petits » événements aussi augmentent, à leur échelle, notre production de déchets. Seulement, comme ils sont petits et souvent privés, peu de chiffres existent à leur sujet.

J’ai seulement trouvé celui-ci, qui nous vient des USA : Un mariage produirait en moyenne 400 livres (environ 180 kg) de déchets. Pour une soirée, c’est pas mal !

Alors, quelque soit la taille de ton événement, du petit apéro entre amis aux fêtes du village, en passant par le baptême du petit dernier, ton mariage ou ta fête d’anniversaire, tu peux faire un effort en réduisant tes déchets. Et c’est important car :

Chaque déchet compte

Je ne m’étalerais pas sur le sujet sous peine d’écrire une article de 20 pages. Juste rappeler que le sachet de chips que tu mets à la poubelle peut te sembler insignifiant, mais que si on ajoute celui que je jette, que ton pote jette, et que les 7,6 milliards d’autres être humains jettent, ça commence à faire beaucoup de paquet de chips, et c’est là qu’est le problème !

Si tu veux en savoir plus sur l’impact des déchets que l’on génère et pourquoi chercher à les réduire, je te suggère les sites suivants :

Réduire ses déchets : c’est l’étape la plus facile

Et tu te souviens ? Je t’ai dit de commencer par les petits gestes faciles !
La réduction des déchets c’est effectivement le plus simple car, en tant qu’organisateur, on contrôle ce qu’on achète et ce sont ces achats qui génèrent des déchets. Tu en produiras principalement en : décorant la salle, servant de la nourriture et des boissons et en communicant avec tes invités. Chouette ! Que des choses que l’on peut contrôler.

Comment ?

Je te rassure toute de suite, ce n’est pas en faisant une fête sans décos, sans buffet et sans communications ! Mais simplement en réfléchissant, pour chaque décision que tu prends, à comment générer le moins de déchets possible. Tu peux, pour cela, t’appuyer sur la règle des 5R (qui s’applique aussi dans le quotidien). Voici l’adaptation libre que j’en ai fait pour l’organisation de fêtes privées :

D’autres articles plus précis viendront prochainement pour te proposer des solutions concrètes et des alternatives sur certains de ces points.


Pour aller plus loin

De plus en plus de ressources existent pour t’aider à réduire tes déchets lors de tes prochaines fêtes, et bien sûr, je continuerais à aborder le sujet régulièrement ici. Voici quelques ressources qui me paraissent intéressantes pour certains types d’événements :

  • Pour les événements publics : voir le Guide et la fiche d’auto-évaluation de Zéro Waste France
  • Pour les événements sportifs : voir le Guide et la fiche d’auto-évaluation de Zéro Waste France
  • Pour les kermesses : voir la fiche action de Zéro Zaste France
  • Pour les pique-nique : voir la fiche de Zéro Waste France
  • Pour les mariages : De très nombreuses bloggueuses écolo vous en parle alors je n’en citerais pas en particulier, une recherche internet « mariage zéro déchet » vous donnera pleiiins de retours d’expériences.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *